18 octobre 2014 - Marie Sartori

Une cuillerée pour…

Production collective à la manière de Gianni Rodari “La soupe”.

Une cuillerée pour maman,
qui aime son enfant.

Une cuillerée pour papa,
qui adore le chocolat.

Une cuillerée pour papy,
qui habite à Paris.

Une cuillerée pour mamie,
qui n’aime pas les cochonneries.

Une cuillerée pour ta sœur,
qui aime bien le beurre.

Une cuillerée pour ton frère,
qui est parti prendre l’air.

Une cuillerée pour ton cousin,
qui te fait des câlins.

Une cuillerée pour ta cousine,
qui te fait des tartines.

Ce fut ainsi que l’enfant

mangea très, très longtemps…